Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles, masques obligatoires en France


Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles
Ça aura mis le temps, mais désormais, masques obligatoires dans les lieux clos recevant du public. Le 14 juillet dernier, Emmanuel Macron assurait que le dispositif serait en vigueur le 1er août.


Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles
Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles, masques obligatoires en France AFP. Il y a 24 minutes. Incendie dans la cathédrale de Nantes : le bénévole du diocèse remis en liberté …


Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles
Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles, masques obligatoires en France. France. Planète. Idées. Culture. Environnement . Checknews. Cathédrale de Nantes : un bénévole en garde …


France – Monde | Coronavirus: pause dans les tractations à
Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles, masques obligatoires en France


Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles


Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles
Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles, masques obligatoires en France Réagir Le président français Emmanuel Macron quitte la session de négociations à Bruxelles le 20 juillet 2020


Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles
Coronavirus: pause dans les tractations à Bruxelles, masques obligatoires en France. Par AFP Le 20/07 à 07h45 MàJ 20/07 à 07h48 Malgré une nuit de tractations intenses, les dirigeants …


Coronavirus: espoir prudent d’un accord à Bruxelles
Dans le même temps, un haut responsable russe indiquait à Moscou que la Russie espérait produire avec ses partenaires quelque 200 millions de doses d’un vaccin contre le coronavirus cette …


Coronavirus: impasse à Bruxelles, masques obligatoires en
07h55 – Coronavirus: impasse à Bruxelles, masques obligatoires en France 07h25 – Plan de relance de l’UE: au quatrième jour, les 27 s’accrochent à la possibilité d’un accord


Coronavirus: impasse à Bruxelles, masques obligatoires en
Les dirigeants européens s’apprêtaient lundi à reprendre leurs tractations sur la réponse économique à apporter à l’épidémie de coronavirus, dont la progression a conduit la France à